AccueilMon jardinComment faire une cascade dans votre jardin ?

Comment faire une cascade dans votre jardin ?

Rien d’apaisant et de plus beau que le son et le spectacle offerts par une cascade dans le jardin. Équiper son bassin d’une cascade permet d’embellir son jardin, mais cela procure également une sensation de sérénité et de paix. Il est bon de savoir qu’une cascade est un dispositif plutôt facile à installer si vous suivez les différentes étapes et si vous disposez du matériel et des matériaux nécessaires. Ce guide vous aidera à réaliser vous-même votre cascade de jardin.

La cascade pour chaque type de bassin

Une cascade de jardin n’est pas seulement un lieu de calme et de méditation, c’est aussi un procédé assurant une circulation d’eau, un moyen parfait pour oxygéner le bassin et garantir l’équilibre de ce biotope aquatique. Comme les bassins, des modèles de cascade sont accessibles sur le marché ou peuvent être confectionnés par vos soins.

La cascade préformée

Plusieurs boutiques spécialisées proposent des cascades prêtes à poser. Il est toutefois important de choisir son emplacement afin d’avoir la belle hauteur. Il faut alors vérifier les niveaux en utilisant un niveau à bulle pour que la cascade soit disposée sur une surface bien plane. L’appui de la cascade sera assuré par la terre bien tassée sur laquelle des plantes seront disposées pour retenir le sol.

Pour garantir l’esthétique, il est important de bien dissimuler la pompe à immersion, installée ni trop près ni trop loin du point de chute, ainsi que le tuyau qui la relie à la cascade. Afin de garder un aspect naturel, il est aussi conseillé de disposer des galets sur le point de refoulement pour mieux le cacher.

La cascade sur bâche

La cascade sur bâche donne l’opportunité de créer soi-même son propre dispositif, d’autant plus que cela offre plus de possibilités d’adapter la cascade aux caractéristiques du terrain. Certes, pour les plus téméraires, des ouvrages maçonnés leur sont plutôt faciles à construire, mais une cascade sur bâche donnerait le même effet. L’installation d’un support à cascade se fera sur une surface plane, à environ 20 cm au-dessus du bassin, ou plus précisément de la berge.

Il suffit donc de suivre les mêmes procédés que ceux de la fabrication du bassin même. Il faut poser des pierres sur une toile géotextile sur la bordure du bassin. On conseille de les sceller avec du mortier pour assurer la solidité. Il ne faut pas oublier de vérifier l’horizontalité avec un niveau à bulle. La bâche est aussi à dissimuler sous des galets et des graviers. Il est possible d’aménager plusieurs chutes d’eau au-dessus du bassin.

Les différents éléments nécessaires pour une cascade

Pour obtenir un bel effet avec une cascade, il est recommandé de se munir du matériel adéquat :

  • Une pompe immergée. C’est le type de pompe qui permet d’assurer une remontée idéale pour la cascade. Il est conseillé de choisir la puissance idéale selon la profondeur de votre bassin pour assurer une bonne remontée de l’eau. Elle sera installée à une place qui ne perturbe ni les poissons ni les plantes, en l’occurrence des végétaux flottants tels que les nénuphars.
  • Un modèle choisi parmi les différents modèles proposés pour une cascade préformée. Ces supports sont confectionnés avec du polyester et peuvent atteindre les 2 mètres de long. Il faut tout de même prendre en compte de la capacité du bassin, car un bassin de 1m3 ne peut pas alimenter une cascade d’une longueur de plus de 1 mètre. Il est à noter que les fontaines japonaises ou Shishi odoshi ont le vent en poupe. Il s’agit de bras mobile en bambou qui offre de bel effet de cascade.
  • Une bâche souple avec une largeur plus grande que celle du bassin pour une cascade sur bâche. Le camouflage de la bâche est fait avec des pierres scellées.

Les étapes de l’installation d’une cascade

Réaliser une cascade n’est pas si difficile. Cette opération peut très bien être faite par des mains novices. Les étapes à suivre, que ce soit pour une petite cascade que pour une cascade d’une moyenne envergure, sont les mêmes, à savoir :

  • La pose de la pompe au fond du bassin. La pompe doit être installée sur une bonne assise assurant son équilibre.
  • Relier la pompe au support de la cascade avec un tuyau. La poussée devra arriver jusqu’à la berge, l’endroit où sera installé le support de cascade.
  • Installer le support de cascade préformée ou une dalle qui servira de passage d’eau s’il s’agit d’une petite cascade. Toujours vérifier le niveau pour garder l’horizontalité.
  • Camoufler le tuyau à l’aide de gravier pour créer un effet naturel.
  • Adopter un petit dénivelé de 20 cm pour accentuer le son émis par la descente de l’eau.
  • Faire un essai avant de sceller le dispositif et remblayer ensuite les surfaces autour de la cascade pour pouvoir y planter des végétaux de rocaille.
  • L’entretien doit se faire régulièrement en vérifiant le niveau de l’eau.